Petites puissances et l’inégalité dans le système international

29 septembre 2018

L’événement est organisé sous le patronage de la Commission Nationale Roumaine pour l’UNESCO et de la Fédération Européenne des Associations, Centres et Clubs pour l’UNESCO. Organisateurs: Université « Valahia » Târgoviște, le Centre Culturel pour l’UNESCO « Citadelle de la Romance » Târgoviște, en collaboration avec l’Université «Sorbonne Nouvelle» – Paris 3, l’Association Roumaine pour des Études Baltique et Nordiques et le Centre de Recherche de l’Histoire et du Patrimoine Culturel « Grigore Gafencu » Târgoviște.
L’événement représente la deuxième édition des « Tables Rondes Sorbonne – Valahia» après une première édition réussie qui a eu lieu entre 9 et 10 Novembre 2017 à l’Université «Sorbonne Nouvelle» – Paris 3 en France, intitulé „Quand les satellites quittent les orbites : précarité identitaire/ tropismes centrifuges des petites puissances centre-européennes au XX-XXI siècles”.
Les communications scientifiques seront soutenues à l’Université “Valahia” de Târgoviște. À cet égard, nous vous invitons à nous envoyer le titre de votre communication avec votre résumé et vos mots-clés. Les documents seront publiés plus tard dans « Valahian Journal of Historical Studies » (Éd. Cetatea de Scaun, avec le soutien du Centre de Recherche de l’Histoire et du Patrimoine Culturel « Grigore Gafencu » Târgoviște, de l’Université «Valahia»).

Programme :
Centre de conférences de l’Université Valahia de Targoviște, la salle blanche

13h45 : Mots de bienvenue -Laura Gorghiu, prorecteur de l’Université “Valahia” de Târgoviște, Mircea Anghelinu, doyen de la Faculté des sciences humaines de l’Université “Valahia” de Târgoviște,

Mots d’introduction -Silviu Miloiu, Centre de Recherche de l’Histoire et du Patrimoine Culturel « Grigore Gafencu » Târgoviște

14h00 : Jean Marc Delaunay ( Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 ) : Insertion des petites et moyennes puissances neutres dans le système européen à la fin de la Première Guerre mondiale
Integration of small and medium neutral powers into the European system at the end of World War I

14h30 : Bogdan Schipor ( A. D. Xenopol Institut d’Histoire de l’Académie Roumaine, Iași ) : Alliés et adversaires. la Grande-Bretagne et la politique d’alliance de la France en Europe de l’Est à la fin de la Grande Guerre
Allies and adversaries. Britain and France’s alliance policy in eastern Europe at the end of the Great War

15h00 : Alain Soubigou ( Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ) : L’insertion de la Tchécoslovaquie dans le système de sécurité français entre les deux guerres mondiales
The integration of Czechoslovakia into the French security system between the two world wars

15h30 : Adrian Vițalaru ( Université „Alexandru Ioan Cuza” de Iaşi ) : Entre contraintes financières et intentions politiques. Les missions diplomatiques de la Roumanie auprès des grandes puissances dans les premières années après la Grande Guerre
Between financial constraints and political desiderata. The diplomatic missions of Romania in the first years after the Great War

16h00 : Traian Sandu ( Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 ) : Le condominium franco-italien sur l’Europe balkanique après Locarno, 1925-1929
The Franco-Italian condominium on Balkan Europe after Locarno, 1925-1929

16h30 : Silviu Miloiu ( Université “Valahia” de Târgoviște) : Quand le choix n’est pas du choix: la neutralité des pays nordiques et baltes avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale
When the choice is no choice: the neutrality of Nordic and Baltic states before the outbreak of World War II

17h00 : Andrei Vasiliu (Centre Culturel pour l’UNESCO « Citadelle de la Romance » Târgoviște & Université “Valahia” de Târgoviște) : Le Manifeste de Manchester – L’inégalité dans la lutte contre l’apaisement britannique
The Manchester Manifesto – Inequality in the struggle against British appeasement

17h30 : Elena Dragomir ( Université “Valahia” de Târgoviște) : La Roumanie et les arguments sur le marché commun dans les débats sur l’intégration du CAEM, 1962-1963
Romania and the Common Market argument within the CMEA integration debates, 1962-1963

18h00 : Ștefan Popescu (École Nationale d’Études Politiques et d’Administration Publique de Bucharest) : Centre et périphérie au sein de l’Union européenne
Center and periphery within the European Union

18h30 : Mots de conclusion & débat sur le rôle de l’historien dans le monde contemporain

«La Maison de la Romance» – Centre Culturel pour l’UNESCO « Citadelle de la Romance » Târgoviște
19h00 :
Récital de harpe – Cristina Munteanu:

  1. Georg Friedrich Handel – „Lascia ch’io pianga„ (opera „Rinaldo”)
  2. Marțian Negrea – „Menuet”
  3. Camille Saint-Saens – „Mon coeur s’ouvre a ta voix” (opera „Samson et Dalila”)
  4. Nino Rota – „A Time For Us”
  5. Robert Maxwell – „Ebb Tide”
  6. Carlos Salzedo – „Tango”
  7. Deborah Henson-Conant – „Baroque Flamenco”.

Récital de romance, chansonnettes et fados – Alina Mavrodin Vasiliu – Directrice du Centre Culturel pour l’UNESCO « Citadelle de la Romance » Târgoviște

  1. „Bătrâne lăutar” – compositeur: Dan Stoian, paroles: Mircea Block;
  2. „Ai revenit” – compositeur: Ioan Tomescu, paroles: Stelian Filip;
  3. „Padam-Padam”, compositeur: Henri Alexandre Contet, paroles: Norbert Glanzberg;
  4. „Barco negro” – compositeur: Piratini/Caco Velho;
  5. „Dragă toamnă” – compositeur Vasile Veselovski, paroles: Mihai Maximilian
Programme
Alain Soubigou ( Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne )
Traian Sandu ( Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 )
Laura Gorghiu, prorecteur de l’Université “Valahia” de Târgoviște, Jean Marc Delaunay ( Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 )
Credits for the photos: Andrei Vasiliu
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search